FAQ :: Rechercher :: Membres :: Groupes :: S’enregistrer
Profil :: Se connecter pour vérifier ses messages privés :: Connexion

Les Bons Samaritains

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Annonces -> Background
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Naiwan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2014
Messages: 19

MessagePosté le: Dim 26 Jan - 17:59 (2014)    Sujet du message: Les Bons Samaritains Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le soleil se couche, dans leur abris de fortune la lumière décline, bientôt seul le feu des fourneaux leur procurera un maigre éclairage, depuis leur réveil sur cette île le moindre bruit,
le moindre mouvement est suspect, mais pire que tout, les ténèbres semblent émousser leurs sens, chaque nuit est une épreuve et peu sont ceux qui ne craquent pas. Les cinq rescapés
 sont maintenant aguerris. Après plusieurs semaines leurs tactiques de survie ont été mises à rude épreuve, les escarmouches avec les différents groupes hostiles de l'île, et notamment
la bande des Cuntcrushers leur ont permis de prendre conscience de leurs points forts et de consolider leurs points faibles.   


Une détonation retenti au loin, puis une autre, et encore une autre, une véritable fusillade se déclenche. Cela semble provenir de la ville irradiée par delà la forêt. Est ce un groupe de
survivants affrontant des Zombies ? Peu probable, qui se risquerait à affronter ces créatures sans visibilité ? Anfiza et Jehuty se saisissent rapidement d'une arme et montent se poster
aux fenêtres, Tenbatsu éteint les feux, Shaade et Guiltyr verrouillent avec empressement les portes. La fusillade semble s’atténuer, toujours aux aguets le petit groupe se risque à
allumer leurs torches. Un bruit de pas se fait entendre, quelqu'un court dans leur direction, c'est un homme qui semble fuir l'origine des coups de feu. Leur forteresse rudimentaire bien
que sûre (du moins autant qu'elle puisse l'être dans ce monde en perdition) ne manque pas d'attirer l’œil du fuyard. Celui ci est seul, en haillons, sans armes, semble totalement épuisé
et surtout effrayé. Il se rue sur la porte et la frappe de toutes ses forces :   

" Ouvrez-moi, ouvrez-moi par pitié ! Ils sont à mes trousses, ils vont me tuer, je vous en prie ! "   

A l’intérieur c'est le silence personne n'ose répondre, pendant de longues seconde chacun garde son arme braquée sur le fugitif, finalement Tenbatsu murmure :   

" Je ne suis pas pour lui ouvrir, s'il ce sont bien les autres empaffés qui sont en train de le suivre on va au devant de gros ennuis, ils savent comment entrer ici, on a déjà eu
du mal à les repousser la dernière fois... Et rappelez vous l'histoire du messager, ils tirent bien mieux que nous.  
- On en a déjà abattu ! réplique Anfiza. On ne peut pas regarder ce type se faire abattre devant nous, bordel de merde restons humain, si on a la moindre chance de le
sauver tentons le coup !   
- Il me semble que les Justiciers t'ont aidé quand tu t'es réveillé ici, où serais-tu s'ils n'avaient pas été la ? Offrons lui une chance de s'en sortir. " renchérit Jehuty.   

Pendant ce temps Guiltyr et Shaade gardent le silence, après tout ils ont rejoint le groupe plus tard, et même s'ils n'ont jamais été mis en retrait, ils préfèrent laisser le trio
fondateur décider sur ce genre de sujets délicats. Tenbatsu reprend la parole.   

" Désolé les gars mais je ne marche pas sur ce coup la, c'est trop risqué...   
- Donc si je comprends bien tu condamnes ce mec ? lui assène Anfiza.   
- S'il le faut pour qu'on survive... Oui.  
- Alors ose lui dire, s'emporte Jehuty, ose lui balancer que tu préfères le voir crever comme une merde devant ta porte plutôt que d'avoir un peu de bon sens
et de sauver ce mec qui n'a rien fait ! Ose lui dire que tu n'es pas mieux que ces connards qui le pourchassent et que tu te contrefiches de sa mort tant que
tu as ton petit "confort". "   


Dehors le type a cessé de marteler la porte, on n'entend plus que sa respiration et quelques sanglots, des bruits de pas commencent à se faire entendre, bien plus
nombreux cette fois ci, 4 hommes, peut être 5.   


" Putain allez on lui ouvre !!!! " finit par lâcher Tenbatsu.  


Un large sourire se dessine sur le visage d'Anfiza.  

" Je savais que tu n'étais pas complètement con !  
- Si, si, je suis très con, aucun doute, mais je suis pas un enfoiré, allez on se bouge. "   


Dévalant les escaliers 4 à 4, Tenbatsu et Anfiza foncent vers le portail, en l'ouvrant ils découvrent un homme prostré, sanglotant, très vite ils le
remettent sur pied et le traînent juste à temps à l’intérieur de l'enceinte alors qu'une balle vient percuter la grande porte tout juste fermée.
Une première rafale est tirée en riposte depuis l’étage obligeant les assaillant à s'abriter dans les rochers.   


" Je savais bien que c'était une décision de con... soupire Tenbatsu.  
- Ferme la et avance. "    



Anfiza et Tenbatsu se réfugient au dernier étage avec leurs 3 comparses. La mauvaise nouvelle tombe : Ce sont bien les Cuntcrushers.   


Jehuty se tourne vers le fuyard et lui annonce :  
" Bon mon gars si tu veux vivre il va falloir te bouger, prend cette arme et aide nous à défendre ! "    

Aucune réaction, le type est en état de choc.  

" Colle-lui une baffe ça va le réveiller " lui lance Guiltyr.  

Aussitôt dit aussitôt fait. Après un aller-retour le survivant reprend ses esprit et se saisi de l'arme qu'on lui tend, non sans marmonner   
" Heureusement qu'il avait dit UNE baffe... "   




Anfiza donne rapidement les directives :   
" Tenba tu te colles dans l'angle et tu surveilles les escaliers, ils vont surement faire péter le mur du 1er étage. Tant qu'ils restent en dessous on
s'en cogne mais si ils pètent la portent menant en haut tu lâches les grenades sur ces fils de pute !!! Jehuty tu te plantes devant la cache d'arme !
Shaade et Guiltyr aux fenêtres ! Bobby, tu permets que je t'appelle Bobby ? avec eux. ET DESCENDEZ MOI CES BATARDS !!!! "   


Des tirs viennent frapper les murs. Heureusement les planches sont épaisses et les munitions précieuses, trop pour insister. Deux fusées éclairantes
sont lancées pour donner une meilleure vision aux défenseurs, mais leur effet semble semble bien limité... Personne aux alentours. Il est peu probable
que les Cuntcrushers, réputés pour leur ténacité, abandonnent si facilement. Et effectivement, une première explosion retentit, puis une seconde, le mur du premier
étage viens de céder. La tension monte, Anfiza rejoint Tenbatsu dans les escaliers et lui murmure :   

" Il vont essayer de forcer le passage jusqu'en haut, à 3 j'ouvre et toi tu lances une grenade, je referme aussitôt, prêt ? Un, deux... TROIS !!!!!! "   

La grenade est lancée au moment même où un feu nourri est lâché dans leur direction, la porte en fer épaisse arrête la majeure partie des balles, la grenade explose, un râle retenti, un des assaillant est touché et s’écroule, mort.    

" Haaaa putain je suis touché !!!    
- Fais-moi voir ça, Tenba. C'est bon, on dirait que le Kevlar a arrêté la balle, monte t'abriter. "   


De son côté Jehuty fait feu et abat un ennemi un peu trop présomptueux quand à la sûreté de son poste de tir. Deux nouvelles charges explosent et font céder
une cloison supplémentaire. L'escalier n'est plus sécurisé. Jehuty et Anfiza se mettent à l'abris de justesse au moment où une rafale de balles est tirée.
Dans un réflexe de génie, Shaade se saisit d'une charge d'explosif et la jette dans l'escalier, le détruisant et rendant l’accès à l'étage impossible.   

Le calme retombe alors que le jour commence à se lever. Seul les bruits de pas des Cuntcrushers se font entendre, ils préparent leur nouvel assaut. Le bruit assourdissant
des explosifs retentit encore une fois et le deuxième étage est désormais accessible après la destruction du mur du fond. En se faufilant entre les barricades de pointes, leurs
adversaire sont parvenus à atteindre la corniche qui donnait accès à cette nouvelle brêche. Ils sont 3 à s'infiltrer, armés jusqu'aux dents, mais étrangement l'étage semble désert.
Il reste bien une porte, celle de la cache d'arme. Des bruits de respiration paniquée sont audibles et les assaillants savent que leurs cibles se sont barricadées à l’intérieur.   

" Sortez de la bande de larves, on va vous faire une faveur, ça sera rapide et sans douleur, crie un des bandits.  
- Ouais... Enfin, peut-être, qui sait...? " ajoute un de ses comparses.  

Les 3 éclatent de rire, leurs proies sont bloquées et à leur merci, aucun échappatoire possible. Il est temps de jubiler un peu avant de s'adonner au massacre et au
pillage des lieux. Leur hilarité est de courte durée, interrompus par un craquement métallique retentissant derrière eux. Ils ont à peine le temps de se retourner qu'il
sont tous les 3 fauchés par la chevrotine des fusils à pompe brandis par Anfiza, Jehuty et Tenbatsu.   

" Soirée steaaaaaaaaaaaaak !!! s'exclame Tenbatsu.  
- Quelqu'un a des cornichons ? " renchérit Jehuty.  

Shaade, Guiltyr et le dénommé d'office Bobby sortent, la manœuvre a parfaitement fonctionné. Pendant que les assaillants contournaient la montagne pour
attaquer directement à leur niveau, les 3 appâts se sont enfermés et quand le mur a explosé, Anfiza, Jehuty et Tenbatsu se sont glissés subrepticement au niveau
inférieur pour contourner les Cuntcrushers et les avoir par surprise.   



" Ça va être un sacré boulot de remettre tout ça en état.... soupire Anfiza.   
- C'est ça de jouer les bon Samaritains... répond Tenbatsu.   
- Je propose qu'on garde ce nom d'ailleurs ! déclare Jehuty.  
- Ho merde....... !! " s'exclament ensemble les quatre autres.   


Après avoir donné des vivres, un sac de couchage et un armement sommaire à leur hôte de la nuit, celui-ci prit sa propre route en les remerciant et leur
souhaitant bonne continuation. Anfiza se tourna alors vers les autres et leur dit :   

" Bon, maintenant que l'on est définitivement dans les collimateur des Cuntcrushers, je propose de nous bâtir une véritable forteresse. Ici c'est sympa, mais
si on doit tout reconstruire une fois par semaine, on ne tiendra jamais. Allons nous bâtir quelque chose de plus sûr. Et tant qu'on y est, on sait que les Justiciers
font du bon boulot mais ils ne pourront jamais couvrir toute l'île. Si nous disposions d'un fort nous pourrions aider les survivants. Soyons une force sur cette île
plutôt que de nous cacher ! Nous ne nous rappelons pas de notre vie d'avant, mais nous pouvons donner un sens à celle ci.   
- Je ne sais pas ce que tu faisais dans ta vie d'avant, lui répondis Tenbatsu, mais tu devais être un putain de gros geek pour nous pondre une tirade qu'on croirait
sortie tout droit d'une cinématique de jeu vidéo ! Mais bon, je marche ! "   


Les 3 autres approuvèrent de façon unanime, et tous se lancèrent dans la construction d'un nouvel habitat dans le but d'aider les survivants perdus sur ce
territoire hostile, car c'est ça être un putain de BON SAMARITAIN !
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:32 (2018)    Sujet du message: Les Bons Samaritains

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Annonces -> Background Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
smartDark Style by Smartor
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group