FAQ :: Rechercher :: Membres :: Groupes :: S’enregistrer
Profil :: Se connecter pour vérifier ses messages privés :: Connexion

Background général du nouveau survivant.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Annonces -> Background
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Naiwan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2014
Messages: 19

MessagePosté le: Lun 13 Jan - 19:46 (2014)    Sujet du message: Background général du nouveau survivant. Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Voici le background de départ de tout survivant, il sert de ligne directrice a l'histoire de votre personnage, considérer le comme sont point de départ, évidemment, il peut légèrement varié d'un joueur a l'autre, cependant, cela reste les grandes lignes ainsi que l'idée générale a respecter.


Réveil

Le soleil. Le bruit de la mer. Le bruit des vagues et le souffle du vent sur la peau.
Tout ce qu'il y a de plus simple. Retenir cet état et profiter. Profiter de l'inconscience.

C'est pendant plusieurs heures ce que je me suis évertué à faire. Le ciel, le soleil et la mer... Endroit paradisiaque pour profiter de la vie... Sauf que la vie, je l'ai perdue. Qui suis-je? Où suis-je?
Je n'en sais rien. Je ne sais rien de ces arbres qui m'entourent, de ces bruits de bête qui indifférente marchent et courent autour de moi, et des ces grognements et hurlement au loin.

Tout ça me fait peur. Pas assez pour me lever, cependant. J'ai mal. Je souffre de la plaie de celui qui ne sait pas où il a mal, mais souffre quand même. Chaque minute qui passe est une ouverture dans la chair, une brûlure de plus, un instant de souffrance...
Et puis ça s'arrête.

Ai-je bougé? Ai-je fourni un mouvement? Est-ce que j'écris? Je lis? Je pense?

Prologue:




Jour 5:

Il y a au large de la vie un endroit. Cet endroit est l'enfer pour les humains du monde civilisé occidental. Pas de frigos. Pas de télévision. Pas de quoi se faire un bon gros steak, et surtout, pas de quoi se prélasser sur un canapé... On regarde autour de soi et on ne voit que la nature, sauvage et amère.
Je me suis relevé, j'ai marché. J'ai récupéré des choses et je me suis peu à peu reconstruit. Parce que dans ma vie, il n'y a plus de place pour le plaisir, je me suis adonné à la recherche, à la cueillette, à la chasse et au minage... Chaque minute que je passe ici est une minute pour laquelle le ciel me laisse faire ce pourquoi je suis sur cette terre. Y a t-il un but? Y a t-il un concret sens à tout cela? Je n'en sais rien. Je fais ce que je peux. Je tue des animaux pour me nourrir et m'habiller, je fabrique des outils à l'aide de pierres et de métaux. Mais je me sens seul... Si Seul...



Chapitre 1:


Jour 10:


Bonté d'âme que j'aurais préféré être seul.
Aujourd'hui j'ai peur. J'ai trouvé un campement. Des hommes, autour d'un point, semblaient errer... Je ne savais ce que c'était, je ne savais pourquoi c'était mais... Qu'est-ce que c'est que ces saloperies? Il mangent de la viande crue, se ruent sur tout ce qui bougent sans forcément trouver ce qui pourrait leur être nécessaire...

Jour 15:

Ils n'ont pas d'âme! Ils n'ont plus rien. Ce sont des bêtes à l'allure humaine, le visage émacié par le sang et la faim, mais sans plus rien qui fait à l'intérieur d'eux des hommes. Je n'ai pas su trouver ce que je pourrais faire si je me retrouvais face à eux, mais j'ai compris aujourd'hui au sommet de mon rocher que si je ne leur donnais pas un coup fatal, ces choses finiraient par m'apporter le mien.


Jour 16:

Enfin plus un seul de ces sauvage autour de moi. J'ai d'abord cru à des zombies des films de fiction... Mais plusieurs morsures et égratignures m'ont confirmé que ce n'était pas le cas. Rien de transmissible ou alors je ne sais trop comment. Aujourd'hui, je me suis éloigné de cette enclave pour gagner la plaine, et je ne regrette pas mon choix. Un abri, un peu de nourriture... Comparé aux jours d'avant, on se croirait au paradis. La vue est superbe, mais le monde est encore trop instable. Je ne sais pas trop dire pourquoi, mais je sens que le pire est à venir.

Chapitre 2:

Jour 20:

J'ai vu un groupe d'humanoïdes agir. Ils semblaient organisés, ne se cantonnant pas à un seul endroit, pas à une seule action. Je ne saurais pas dire ce qu'ils faisaient, là haut, sur ma montagne... Mais ils étaient actif et semblaient aller vers un point. Je vais vérifier.

Même jour:

Je les ai suivi. Ils m'ont repéré, et j'ai du me cacher de nouveau. Cette fois-ci, pas de grognements ni d'attaques de griffes et de morsures... Mais des sifflements aériens de balles métalliques. Je ne me sens pas d'attaque à affronter le moment de ma mort. Je m'approcherai d'eux cette nuit.

Jour 21, nuit:

Je l'ai fait. J'ai attendu que plus rien ne soit visible, et doucement, dans l'herbe et les fourrés, j'ai glissé, me repérant qu'au schéma tracé dans mon esprit entre mon point de départ et leur camp. Ce sont des cabanes fermées, avec du bois rudement taillé à coup de hache que j'ai découvert. Glissés entre un contrefort rocheux et la forêt, la seule lumière subsistant était celle de leurs feux internes. J'ai observé plusieurs heures jusqu'à ce que la nuit tombe doucement...

Jour 22:

Un des leur m'a trouvé. Je ne sais qu'elle fut leur réaction primaire, si c'était de la méfiance, de la bienveillance ou de l'inquiétude... Je me suis juste retrouvé éveillé dans un sac de couchage.
Je ne pouvais bouger, et ce n'est qu'après un long interrogatoire que mon corps ne fut plus soumis aux liens m'entravant. Chacun se présenta à moi, tout en exigeant de moi des présentations et des explications. Suis-je un voleur? Un tueur? Un affamé? Un marcheur ou un vorace, selon les termes?
Les plus expérimentés m'examinèrent. Mes mains, mes ongles, ma peau et mes yeux. Je ne semblais pas dangereux puisqu'ils m'ont expulsés, me menaçant de m'abattre si je revenais vers eux, me chassant vers le sud.

Jour 25:

La chaleur du soleil, les agressions des bêtes et des zombies irradiés m'ont poussé à retourner vers la mer. Un peu d'eau s'écoulant d'un ruisseau, du sang de bête m'ont permis de survivre aux journées arides, leurs peaux asséchées et attachées par des liens de fortunes me servant de vêtements et couvertures pour les nuits glaciales.
Néanmoins après avoir rencontré ces hommes, il me fallait retrouver absolument un groupe. Je me sentais seul, et ne voulais pas le rester.
L'accueil de mes anciens geôliers ne fut pas agréables puisque même me reconnaissant ils m'ont poussé vers la sortie de leur « territoire ».
Partout où je vais, je trouve des bâtisses, des forteresses de métal ou de bois, et à chaque endroit nouveau je trouve des traces d'habitation humaines... Mais quand il s'agit de contacter les habitants... Il n'y a plus rien, plus personne pour s'ouvrir. Et la solitude me gagne à nouveau.

Jour 47:

J'ai rencontré un groupe. Ils ne me sont pas hostiles. Ils m'acceptent tels que je suis. Ou alors font semblant de l'être. La vie est dure... Mais c'est ma vie.


CHAPITRE 3:

LE CHOIX:
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:49 (2018)    Sujet du message: Background général du nouveau survivant.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Annonces -> Background Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
smartDark Style by Smartor
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group